La terre n'appartient pas aux hommes, l'homme appartient à la terre.

Novembre 2016

 

En ce 27ème P’tit Dej un peu particulier, nous avons le plaisir d’accueillir Daniel CORONES, pasteur et aumônier à Grasse, venu nous faire part de son grand projet de vie : une expatriation durant 3 ans au sein d’une réserve d’Amérindiens “Les Atikamekw” au Québec.

 

Il nous retrace l’historique de ce peuple persécuté, bafoué, depuis 500 ans et expose les différentes étapes d’une colonisation ayant abouti à l’un des plus grands génocides humains sur le continent américain.

 

Mener une mission chrétienne évangélique parmi ce peuple, c’est avant toute chose accepter et comprendre une autre culture que la nôtre, un autre mode de vie, s’enrichir de savoirs ancestraux, se débarrasser de nos clichés occidentaux, retourner à certains principes fondamentaux de vie que notre monde occidental semble avoir occultés... comme celui du respect de la nature, du respect de la création.

 

“La terre n'appartient pas aux hommes, l'homme appartient
à la terre.”

 

Finalement, cette vision du monde ne serait-elle pas tout simplement l’un des fondements de la Bible et un retour au Créateur ?

 

Si l’engagement de Daniel et de sa famille est de se mettre au service de ce peuple, de lui redonner une image positive de lui-même, de lui faire comprendre l’amour que lui porte Dieu et la bonne nouvelle de l’éternité, c’est incontestablement aussi, pour lui et les siens, un moyen de se débarrasser du superficiel et revenir à l’essentiel : louer Dieu pour la richesse de sa création...

 

 

 

Isabelle